Culture
Le 13/02/2017
PORTRAIT DE FEMMES : La Kahena, LA REINE DES BERBÈRES
Culture
Sur le massif de l’Aurès, formé d’une série de crêtes dépassant les 2000 mètres, perchent des villages où la neige a pris l’habitude de s’installer pour de long mois.

C’est dans un de ces villages que naitra une femme prénommée Dihya, fille de Tabet de la tribu des Idjerawen et qui deviendra « La Kahena », la reine des berbères.
 

Des aptitudes et une beauté hors du commun.

 

Dès sa tendre enfance, Dihya va étonner son environnement familial par ses capacités physiques et intellectuelles ainsi que par une personnalité hors du commun.
À cela, il faut ajouter sa maîtrise précoce des exercices réservés habituellement aux hommes comme le maniement du glaive et de la lance, la course à cheval et la lutte.
En plus de ses habiletés, « Dihya est grande, majestueuse et sont port est celui d’une reine; sa grâce, sa noblesse naturelle, son regard vert émeraude frappent tous ceux qui rencontrent la jeune princesse »
 

Les conquêtes musulmanes et la résistance berbère

 

Dans la vague des conquêtes musulmanes, le calife omeyyade Mouawya envoya Oqba Ibn Nafî en Ifrikia, l’actuelle Tunisie, où il fonda Kairouan, la première ville musulmane en pays berbère.
La tribu berbère des Iwariben, dirigée par Koceila, va être la première à se dresser contre Oqba et son armée, plus puissants, qui finiront par les faire tomber.
Entretemps, La Kahena aura un fils issu d’une liaison avec un messager d’origine grecque envoyé par Koceila pour inciter la tribu des Idjerawen à lui porter secours.
Tabet, le chef de la tribu des Idjerawen et père de La Kahina finira par avoir raison d’Oqba Ibn Nafî.
Koceila, après avoir retrouvé sa liberté, va conquérir le cœur de D ihya, La Kahéna.
En 689, Zoheir et les cavaliers arabes musulmans partirent de nouveau à la conquête de l’Ifrikia. Malgré une résistance héroïque, Koceila finit par décéder et La Kahina reprit le flambeau pour essayer de rallier toutes les tribus berbères : « Dihya rassemble tous les combattants et, montée sur un superbe cheval blanc, dominant l’assistance, elle s’adresse à tous les hommes : -frères berbères, compagnons d’armes, je sais que cette journée restera maudite dans nos mémoires; nous avons perdu notre roi Koceila et nous avons dû quitter le champ de bataille. Mais, moi qui ai recueilli le dernier souffle de votre chef, moi à qui il a confié la poursuite du combat, je vous le déclare, la lutte n’est pas finie. A-t-on jamais vu un berbère se décourager à la première épreuve? Il faut , dès maintenant, se préparer pour montrer, à la prochaine incursion des envahisseurs, ce que signifient courage et endurance, ces vertus qui coulent dans les veines des Imazighen. Compagnons d’armes et de combats, frères berbères, retournez dans vos villages, retrouvez vos femmes et vos enfants, mais je vous en conjure : pendant ce temps, préparez vous à affronter encore nos ennemis, et accourez à mon premier appel! »
À la mort de son père Tabet, Dihya, La Kahena, épousa le nouveau roi Moudeh et devint ainsi la reine des berbères.
 

La Kahena, ses amazones et la politique de la terre brûlée.

 

À partir de 691, les arabes musulmans, menés par Hassan Ibn Noomane, pénètrent en Ifrikia, reprennent Kairouane, chassent les Grecs et s’emparent de Carthage en 698.
Poursuivant son expansion, Ibn Noomane, après avoir conquis la côte, va viser l’intérieur du pays et, notamment les Aurès où règne La Kahina : « En route vers les Aurès, Hassan arrête son armée près de petite rivière de la Meskiana. La Kahena le rejoint à la tête d’une grande armée au sein de laquelle se distinguent des femmes guerrières, des amazones berbères formées par leur reine. Les envahisseurs sont subjugués par la vision de la reine berbère qui leur semble irréelle : hiératique, une incarnation d’Athéna, la déesse grecque, Dihya concentre sur elle tous les regards, éblouis par les reflets que lancent son casque et les fibules qui retiennent sa cape. L’apparition des amazones a d’abord provoqué des sarcasmes parmi les Arabes, mais la parfaite ordonnance qui règne dans les rangs berbères ainsi que l’osmose que l’on sent entre la reine et son armée finissent par les inquiéter. Après une nuit passée en selle à s’observer, les deux armées se rencontrent à l’aube. L’ardeur guerrière des berbères oblige les troupes d’Hassan à se replier, l’armée de La Kahina les poursuit jusque dans la province de Tripoli. »
Par pays crainte du retour des guerriers arabes musulmans, La Kahena décide de mettre à sac pour qu’il ne présente plus aucun intérêt pour les conquérants.
« Sur son ordre, les villes et les campagnes, qui s’étendent de Tanger à Tripoli sont saccagées; la reine fait même détourner des cours d’eau. Sa politique de terre brulée ne fait cependant pas l’unanimité chez les berbères sédentaires. Sentant la contestation grandir, Khaled envoie un message à Hassan pour lui indiquer que le moment est venu d’envahir à nouveau le pays.
Hassan débarque en Ifrikia, en 705, et ne se heurte pas, en effet, à une forte résistance de la part de la population qui n’aspire plus qu’à la paix. »
 

La fin atroce mais héroïque de La Kahena

 

« Elle s’est toujours battue en reine, c’est en reine qu’elle désire mourir. Installée sur la margelle du puits, elle ôte son burnous pour offrir sa nuque au sabre d’Hassan. Impressionné par cette femme qui lui a résisté avec tant de vaillance, Hassan hésite une seconde avant d’abattre son sabre. Pendant plusieurs minutes aucun homme n’ose ramasser la tête qui vient de rouler à leurs pieds. C’est Hassan qui finit par rompre le silence en déclarant :
-Inclinez-vous devant la dépouille de cette femme. Que le courage et la vaillance dont elle a fait preuve à l’occasion du combat qu’elle a mené vous servent d’exemple. Sa vie et sa mort imposent le respect.
Puis le chef guerrier expédie la tête de La Kahena en trophée au khalife Abd-Al Malek. »

Auteur : 
Radouane Bnou‐nouçair
Au fil de l'actualité
+Récent
+Lus
Culture
Le: 09/05/2017
41 Visites
La chronique de RBN
Le: 25/04/2017
78 Visites
Actualité
Le: 09/04/2017
109 Visites
Maroc
Le: 31/03/2017
119 Visites
Culture
Le: 26/03/2017
140 Visites
Maroc
Le: 10/03/2017
198 Visites
Actualité
Le: 31/12/2016
361 Visites
Maroc
Le: 20/12/2016
507 Visites
Maroc
Le: 17/11/2016
537 Visites
Maroc
Le: 05/09/2016
536 Visites
Maroc
Le: 03/09/2016
678 Visites
Maroc
Le: 05/08/2016
674 Visites
Maroc
Le: 10/07/2016
723 Visites
Culture
Le: 03/07/2016
732 Visites
Culture
Le: 23/06/2016
760 Visites
Maroc
Le: 22/06/2016
623 Visites
Maroc
Le: 01/06/2016
769 Visites
Maroc
Le: 23/04/2016
943 Visites
Maroc
Le: 03/02/2016
1 Visite
Sport
Le: 11/01/2016
1 Visite
Actualité
Le: 02/01/2016
1 Visite
La chronique de RBN
Le: 01/02/2013
7,407 Visites
Maroc
Le: 16/07/2014
5,904 Visites
Québec
Le: 11/03/2013
5,538 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
5,398 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
5,331 Visites
Maroc
Le: 23/09/2012
5,126 Visites
Sport
Le: 02/05/2012
4,635 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
4,505 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
4,503 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
4,448 Visites
Sport
Le: 27/10/2011
4,289 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
4,243 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
4,091 Visites
Culture
Le: 02/07/2013
4,053 Visites
Sport
Le: 04/12/2013
3,998 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
3,936 Visites
Sport
Le: 29/10/2012
3,842 Visites
Culture
Le: 09/12/2012
3,713 Visites
Actualité
Le: 23/09/2012
3,690 Visites
Sport
Le: 11/12/2011
3,572 Visites
Maroc
Le: 04/04/2014
3,543 Visites
Maroc
Le: 26/11/2012
3,509 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
3,471 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,445 Visites
Maroc
Le: 26/01/2013
3,334 Visites
Sport
Le: 04/06/2012
3,266 Visites
Culture
Le: 03/05/2013
3,264 Visites
Sport
Le: 27/10/2011
3,253 Visites
Actualité
Le: 27/11/2012
3,153 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
3,142 Visites
Maroc
Le: 24/12/2012
3,050 Visites
Actualité
Le: 18/03/2013
3,028 Visites
Québec
Le: 09/02/2013
3,005 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
2,998 Visites
Maroc
Le: 11/10/2015
2,995 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
2,964 Visites
Québec
Le: 16/01/2013
2,936 Visites
Québec
Le: 17/12/2012
2,919 Visites
Maroc
Le: 01/04/2013
2,848 Visites
Question du Jour

Pensez-vous que la 3ème guerre mondiale, c'est pour bientôt?

Pages




Copyright © 2012 Maroc-Québec. All rights reserved.