Maroc
Le 29/09/2014
Les nouvelles du Maroc (30 septembre 2014)—Première partie
Maroc
L’actualité est tellement riche en ce mois de septembre au Maroc que « les nouvelles du Maroc » pour ce mois sont divisées en deux parties. La première traite des sujets suivants :

1—Benkirane vivement critiqué pour sa vision de la femme marocaine;
2—Conférence à Marseille sur l’apport des MRE au développement du Maroc;
3—« Lire pour grandir » pour donner le goût de la lecture aux enfants;
4—Rencontre de la jeunesse marocaine d’Amérique du Nord à Montréal;
5—77 intellectuels demandent l’ouverture d’un débat national sur la richesse du Maroc et sa répartition;
6—Un projet de loi punissant les personnes qui tentent de se rallier à un groupe terroriste;
7—Baddou Zaki convoque 33 joueurs pour les matches amicaux contre RCA et Kénya en oct. 2014;
8-Organisation de la CAN 2017 : une lutte serrée entre l’Algérie et la Zambie.
 

1—Benkirane, vivement critiqué sur sa vision de la femme marocaine

 
En rencontrant dimanche 21 septembre les femmes du PJD, Abdelilah Benkirane a dit tout le mal qu’il pensait de toutes les autres femmes, celles qui précisément ne partagent pas les « valeurs» des islamistes au pouvoir.
Trois mois après sa tristement célèbre comparaison selon laquelle les femmes sont des lustres, le chef du gouvernement islamiste persiste et signe. Après les manifestations de protestation organisées par la société civile, avec un mouvement féminin en pointe, la condamnation de partis de l’opposition qui se sont élevés contre ces propos rétrogrades, le chef du gouvernement n’en démord pas. Il n’y a pas le moindre regret. Il n’y a pas le moindre rétropédalage. Au contraire, Benkirane confirme sa vision du rôle de la Marocaine dans la société. Pour le chef de l’Exécutif, celui-là même qui doit incarner et porter un projet de société et une politique publique, «la femme doit rester à la maison, dans son foyer, pour éduquer ses enfants».
En campagne et le populisme accroché en bandoulière, le chef du gouvernement a stigmatisé le mouvement féminin marocain, ces associations qui luttent depuis des décennies pour que les Marocaines aient des droits, soient des citoyennes comme les autres, ne meurent pas en donnant la vie, ne soient pas condamnées à la précarité. Pour lui, celles et ceux qui ont manifesté contre ses déclarations rétrogrades relatives aux femmes sont en fait «un groupuscule qui reçoit de l’argent de l'étranger et qui a réuni uniquement 100 manifestants (...). Des manifestants qui reçoivent des ordres le soir et qui arrivent en Mercédès qu'ils stationnent dans les rues avoisinantes". Démagogue et insultant, Abdelilah Benkirane a aussi et surtout donné à voir l’un de ses traits de caractère les plus saillants.
Le congé de maternité doit passer de trois à six mois. Il faut octroyer une indemnisation aux femmes au foyer, surtout celles nécessiteuses. Les veuves vont recevoir une subvention.
--

Source : Narjis Rerhaye, Mardi 23 Septembre 2014, www.libe.ma

 

2--Conférence à Marseille sur la contribution des MRE au développement du Maroc

 
«La mobilité internationale des Marocains du monde et les enjeux pour le développement du Maroc», est le thème organisée par la revue «Hommes & Migrations» et l’Association «Migrations & développement», en partenariat avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Consulat général du Maroc à Marseille.
Dans un monde caractérisé par une mobilité des populations, des compétences, des connaissances, une accélération de la circulation des informations, des transferts financiers et des échanges commerciaux, «la mobilisation des diasporas marocaines et de leurs diverses ressources constitue un enjeu important, aussi bien pour le pays d’origine que pour le pays d’accueil», indiquent les organisateurs dans un communiqué.
L’évolution du rôle de la communauté marocaine résidant à l’étranger dans le développement de son pays d’origine et le maintien de son identité et de sa culture dans les pays d’accueil, sont les principaux axes débattus lors de cette conférence à laquelle ont pris part des sociologues, des économistes et des chercheurs engagés dans le développement local de leur pays d’origine.
Pour sa part, l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, a souligné, vendredi soir à Bordeaux, la contribution des Marocains établis dans l’Hexagone au processus de développement de leur pays d’origine.
--
Source : MAP,Mardi 23 Septembre 2014

 

3--“Lire pour grandir” pour donner le goût de la lecture aux enfants

 

«Lire pour grandir». C’est l’appellation, fort suggestive du reste, qui a été choisie pour la nouvelle initiative visant à encourager la lecture. Cette fois-ci, ce sont les enfants qui sont ciblés. L’initiatrice est Nadia Essalmi, éditrice de livres pour enfants. Dimanche 14 septembre à la Bibliothèque nationale à Rabat, des bénévoles ont animé des séances de lecture pour enfants. Il en serait ainsi chaque dimanche.
L’idée a évolué pour enfin se concrétiser. «Il y a quinze ans qu’on produit des livres et le résultat n’est pas très réjouissant. Cela ne marche pas très bien. Le constat s’est imposé : il faut approcher le lectorat. Pour cela, rien de tel que d’agir en amont et les enfants constituent un bon public», a expliqué Mme Essalmi. D’où le lancement de cette opération qui vise avant tout à donner le goût de lire aux enfants. A long terme, il deviendra un geste quotidien. Mme Essalmi se veut très optimiste et très rassurante quant au succès de l’opération, qu’elle compte reproduire dans d’autres villes.
Il faut rappeler que Mme Essalmi n’en est pas à son coup d’essai. Il y a quelques années déjà, elle a vécu une mésaventure en s’apprêtant à lancer «Lisons dans le tram» cette initiative devait accompagner la mise en service du tramway Rabat-Salé. Pendant trois mois, elle a travaillé sans relâche sur ce projet. L’idée, qui en a séduit plus d’un, était de proposer des livres aux enfants afin qu’ils s’habituent à lire durant les trajets. Bon nombre d’artistes ont même répondu à son appel pour l’accompagner dans son projet. Sauf que l’opération a avorté et n’a jamais vu le jour. Au début, on lui a parlé juste d’un report et puis au fil du temps, tout a été abandonné. Elle ne s’avoue pas pour autant vaincue et renaît de ses cendres avec cette nouvelle initiative.
--
Source : Nezha Mounir, jeudi 18 sept. 2014, www.libe.ma
 

4--Rencontre à Montréal de la jeunesse marocaine en Amérique du Nord

 

Sous l’égide de l’ambassade du Royaume du Maroc au Canada, l’Association Alliance Canada Maroc en collaboration avec plusieurs associations et institutionnels organisent la deuxième édition de la rencontre de la Jeunesse marocaine en Amérique du Nord à Montréal, les 31 octobre et 1er novembre 2014.
Sous le thème «Jeunesse en mouvement», la rencontre se veut non seulement une plateforme d’échange entre la génération des jeunes Marocains en Amérique du Nord et les décideurs des organisations marocaines, mais également un espace de réflexion intellectuelle et culturelle portant sur le Maroc et les enjeux sociaux et économiques auxquels le pays est confronté.
Cette initiative s’inscrit dans une démarche de réflexion enclenchée depuis quelques années : impliquer les jeunes, fleuron du Maroc d’aujourd’hui et acteurs de demain, dans les changements et les évolutions que connaît le paysage socio-économique marocain et ainsi permettre à la jeunesse de prendre sa place naturelle en jouant un rôle moteur dans le développement et la croissance du Maroc.
Plusieurs aspects seront mis en exergue lors de cette rencontre incitant les jeunes à participer et s’impliquer activement dans la vie politique, économique et sociale de leur pays.
Le débat s’articulera autour de trois axes principaux : «L'entrepreneuriat au Maroc» ; «Politique, sport, éducation, économie : quel avenir pour les jeunes ?» et « Relation Maroc-Afrique».
--

Source : www.libe.ma, merc. 17 sept. 2014

 

5--77 intellectuels demandent l’ouverture d’un débat national sur la richesse du Maroc et sa répartition.

 

Suite au discours royal du 30 juillet qui a posé la question de la richesse et de sa répartition, un ensemble de personnalités intellectuelles, politiques et médiatiques ont demandé, dans un appel, à ouvrir un débat national sur « le mal développement au Maroc ».
Dans cet appel, les signataires constatent que « la croissance économique au Maroc reste insuffisante et trop volatile, handicapée principalement par la faible compétitivité de ses secteurs productifs ».
Cette faible croissance s’explique, selon ces personnalités, par la répartition inéquitable des richesses produites qui sont captées par les riches et les puissants, surtout ceux qui gravitent autour du pouvoir. De même que les services sociaux connaissent des régressions significatives, comme c’est le cas pour l’accès généralisé aux soins de base. Le net recul du Maroc en matière de développement humain a été souligné par les signataires.
Outre les raisons menant à cette problématique de la répartition des richesses, les signataires émettent les recommandations qui, selon eux, pourraient sortir le Maroc de cette mauvaise pente. Ces derniers appellent au plus vite à la clarification des responsabilités institutionnelles et politiques pour les choix stratégiques de l’État, exigeant des responsables qu’ils rendent des comptes et des sanctions pour les responsables.
Ils appellent également à l’évaluation indépendante et publique des programmes sectoriels et de la dette publique et leur assujettissement à un débat national. La réhabilitation de la valeur travail et la culture du travail font aussi partie des propositions des signataires. Enfin, ils demandent l’établissement d’un moratoire sur les dépenses sujettes à caution tels que les programmes gigantesques de création d’énergies renouvelables.
--
Source : Wadii Charrad(TelQuel), 15 septembre 2014
 

6--Un projet de loi punissant les personnes qui tentent de se rallier à des organisations terroristes présenté au Conseil du gouvernement.

 

L’État souhaite renforcer son arsenal juridique pour lutter contre le terrorisme. Un projet de loi modifiant et complétant les dispositions du Code pénal et la procédure pénale relatives à la lutte contre le terrorisme va être bientôt présentée au Conseil du gouvernement. A travers un nouvel article (218-1-1), la justice pourra sévir contre toutes les personnes intégrant ou souhaitant intégrer un groupe terroriste, même si les actes terroristes ne visent pas à porter préjudice au Maroc et à ses intérêts.
Sont considérés également comme des infractions de terrorisme « le fait de recevoir un entraînement ou une formation à l’intérieur ou à l’extérieur du royaume en vue de commettre un acte de terrorisme à l’intérieur ou à l’extérieur du royaume, indépendamment de la survenance d’un tel acte ». Le texte prévoit également que « le fait d’enrôler ou de former une ou plusieurs personnes, en vue de leur ralliement à des organisations terroristes » soit considéré comme une infraction.
Toute personne qui commet ces infractions sera sanctionnée sévèrement : l’article stipule que «les actes précités sont punis à la réclusion de cinq à quinze ans de prison et d’une amende de 50 000 à 500 000 dirhams ». Quand l’auteur de l’infraction est une personne morale (entreprise, association, fondation, etc.), il serait puni d’une amende de 250 000 à 2 500 000 dirhams et de la dissolution de son entité.
--
Source : telquel.ma,15 septembre 2014

 

7--Badou Zaki Convoque 33 joueurs pour les matches de l’EN contre la RCA et le Kenya

 
La sélection marocaine de football jouera à Marrakech face à la République Centrafricaine (RCA) le 9 octobre et face au Kenya le 13 octobre dans le cadre de sa préparation à la phase finale de la 30e édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN Maroc 2015), a indiqué la Fédération Royale marocaine de football (FRMF).
Avant le coup d'envoi de la CAN 2015 (17 janvier-8 février prochains à Tanger, Rabat, Marrakech et Agadir), la sélection nationale pourra disputer deux autres matchs amicaux en novembre, a déclaré à la MAP, le président de la commission des sélections nationales à la FRMF, Nouredine Bouchhati.
Après le retour de Badou Ezaki à la barre technique de la sélection nationale, le 2 mai dernier, celle-ci a déjà disputé cinq matchs contre le Mozambique (victoire 4-0), l'Angola (défaite 0-2), la Russie (défaite 0-2), le Qatar (0-0) et la Libye (3-0 victoire des Nationaux).
Dans le cadre des deux rencontres face à la RCA et au Kenya, le sélectionneur national Badou Ezaki a convoqué une liste préliminaire de trente trois joueurs marquée par la présence de Abderazak Hamdallah et Mehdi Benatia El Moutaqui absents face à la Libye et au Qatar pour blessures.
Cette liste, qui connaît également la présence de Karim Belarabi, 24 ans, qui a marqué en août dernier le but le plus rapide de l'histoire de la Bundesliga avec le Bayer Leverkusen, a été rendue publique par la FRMF après la tournée du coach national en Europe.
Joueurs convoqués: Anas Zniti (AS FAR), Yassine Bounou (Real Saragosse/Espagne), Khalid El Askri (RCA), Mohamed El Youssfi (MAT), Mehdi Benatia (Bayern Munich/Allemagne), Zouhair Feddal (Palermo/Italie), Manuel Dacosta (Sivasspor/Turquie), Mohamed Oulhaj (RCA), Ahmed Kantari (RC Lens/France), Mohamed Aberhoune (MAT), Nabil Dirar (AS Monaco/France), Zakaria El Hachimi (RCA), Ayoub El Khaliqi (AS FAR), Mounir Obbadi (Hellas Verona/Italie), Younes Belhanda (Dynamo Kiev/Ukraine), Adil Hermach (Al Wahda/EAU), Issam Erraki (Emirats Club/EAU), Karim El Ahmadi (Feyenoord/Pays-Bas), Mohamed Berabah (WAC), Achraf Lazaar (Palermo/Italie), Adil El Karrouchy (RCA), Abdelaziz Berrada (Olympique de Marseille/France), Noureddine Amrabat (Malaga FC/Espagne), Zakaria Labyed (Vitesse Arnhem/Pays-Bas), Omar El Kaddouri (Torino/Italie), Karim Belarabi (Bayern Leverkusen/Allemagne), El Mahdi Karnass (Aalesunds FK/Norvège), Mohcine Moutaouali (Al Waqra/Qatar), Youssef El Gnaoui (RCA), Zakaria Hadraf (DHJ), Abderrazaq Hamdallah (Guangzhou FC/Chine), Mouhssine Iajour (MAT) et Atif Chahechouh (Sivasspor/Turquie).
 

8—Organisation de la CAN 2017 : lutte serrée entre l’Algérie et la Zambie

 
Le Cameroun, la Côte d'Ivoire et la Guinée vont organiser la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN) respectivement en 2019, 2021 et 2023.
Le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Camerounais Issa Hayatou, a annoncé les trois pays hôtes lors d'une conférence de presse samedi en début de soirée à Addis-Abeba.
L'Algérie et la Zambie, qui étaient en lice pour les CAN 2019 et 2021, vont concourir désormais pour l'accueil de la CAN 2017, après le désistement de la Libye, aux côtés d'autres candidats : Ethiopie, Ghana, Kenya, Tanzanie et Mozambique.
L'annonce des pays hôtes des CAN 2019, 2021 et 2023 vient clôturer les réunions annuelles de la CAF à Addis-Abeba.

Auteur : 
Radouane Bnou‐nouçair
Au fil de l'actualité
+Récent
+Lus
Culture
Le: 09/05/2017
44 Visites
La chronique de RBN
Le: 25/04/2017
81 Visites
Actualité
Le: 09/04/2017
115 Visites
Maroc
Le: 31/03/2017
122 Visites
Culture
Le: 26/03/2017
146 Visites
Maroc
Le: 10/03/2017
207 Visites
Actualité
Le: 31/12/2016
369 Visites
Maroc
Le: 20/12/2016
515 Visites
Maroc
Le: 17/11/2016
545 Visites
Maroc
Le: 05/09/2016
539 Visites
Maroc
Le: 03/09/2016
684 Visites
Maroc
Le: 05/08/2016
680 Visites
Maroc
Le: 10/07/2016
728 Visites
Culture
Le: 03/07/2016
738 Visites
Culture
Le: 23/06/2016
766 Visites
Maroc
Le: 22/06/2016
627 Visites
Maroc
Le: 01/06/2016
771 Visites
Maroc
Le: 23/04/2016
946 Visites
Maroc
Le: 03/02/2016
1 Visite
Sport
Le: 11/01/2016
1 Visite
Actualité
Le: 02/01/2016
1 Visite
La chronique de RBN
Le: 01/02/2013
7,411 Visites
Maroc
Le: 16/07/2014
5,914 Visites
Québec
Le: 11/03/2013
5,549 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
5,416 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
5,341 Visites
Maroc
Le: 23/09/2012
5,135 Visites
Sport
Le: 02/05/2012
4,642 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
4,513 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
4,510 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
4,451 Visites
Sport
Le: 27/10/2011
4,305 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
4,251 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
4,095 Visites
Culture
Le: 02/07/2013
4,064 Visites
Sport
Le: 04/12/2013
4,004 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
3,954 Visites
Sport
Le: 29/10/2012
3,849 Visites
Culture
Le: 09/12/2012
3,725 Visites
Actualité
Le: 23/09/2012
3,692 Visites
Sport
Le: 11/12/2011
3,578 Visites
Maroc
Le: 04/04/2014
3,556 Visites
Maroc
Le: 26/11/2012
3,523 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
3,479 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,453 Visites
Maroc
Le: 26/01/2013
3,340 Visites
Sport
Le: 04/06/2012
3,268 Visites
Culture
Le: 03/05/2013
3,267 Visites
Sport
Le: 27/10/2011
3,258 Visites
Actualité
Le: 27/11/2012
3,164 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
3,146 Visites
Maroc
Le: 24/12/2012
3,058 Visites
Actualité
Le: 18/03/2013
3,034 Visites
Québec
Le: 09/02/2013
3,009 Visites
Maroc
Le: 11/10/2015
3,007 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,004 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
2,971 Visites
Québec
Le: 16/01/2013
2,941 Visites
Québec
Le: 17/12/2012
2,923 Visites
Maroc
Le: 01/04/2013
2,850 Visites
Question du Jour

Pensez-vous que la 3ème guerre mondiale, c'est pour bientôt?

Pages




Copyright © 2012 Maroc-Québec. All rights reserved.