Actualité
Le 14/10/2013
Les leçons du drame de Lampedusa; l’émigration, opportunité ou menace pour l’Afrique?
Actualité
En moins d’un mois, la mer Méditerranée a connu deux impressionnants naufrages en faisant des centaines de morts. Toutes ces victimes cherchaient à émigrer en Europe.
Les leçons du drame de Lampedusa; l’émigration, opportunité ou menace pour l’Afr

La spécificité de ces naufrages, outre le nombre impressionnant de décès, c’est que toutes les victimes désiraient émigrer en Europe.
Qu’est ce qui pousse ces hommes ou ces femmes, à fuir leur pays, au risque de leur vie, pour atteindre les eldorados chimériques de l’Europe.
 

1) Rappel sur les deux principaux drames

 

Le premier accident est survenu au large de l’île de de Lampedusa, le 3 octobre 2013. Durant ce naufrage, pas moins de 339 corps ont été retrouvés aux abords de l’Espagne. Le navire transportait plus de 500 réfugiés.
Le second naufrage, huit jours plus tard, a coûté la vie à environ50 personnes, dont une dizaine d’enfants.
Mme Cécilia Malmstrom , commissaire européenne aux affaires intérieures, a réagi à ces drames en critiquant les pays(Tunisie, Lybie) d’où partent ces bateaux.
Pourtant, le fond d problème est loin d’être simple; c’est pourquoi, je vous propose cette analyse de fond sur les vraies leçons à retenir de ces drames.
 

2) L’émigration, opportunité ou menace pour l’Afrique?

 

L’émigration est un phénomène universel qui touche l’Afrique plus que tout autre continent. Elle présente deux grandes caractéristiques : D’abord, c’est un flux de population qui va, essentiellement, des pays du Sud, c’est-à-dire, des pays pauvres, vers les pays nantis du Nord; Ensuite, face aux mesures restrictives des pays du Nord, une partie de cette immigration est devenue illégale et met en péril la vie d’une partie de la jeunesse africaine.
Si ce mouvement de population révèle des dysfonctionnements dans les pays d’origine qui, incapables de satisfaire des citoyens trop frustrés, n’arrivent plus à les retenir, l’émigration n’en dégarnit pas moins l’Afrique de deux catégories importantes de sa population : son élite et ses jeunes. Certes un retour sur investissement est toujours attendu de ce flux mais pourra-t-il compenser la «fuite de cerveaux»? Et, dès lors, la réponse à la question : «l’émigration est-elle une opportunité ou une menace pour l’Afrique?» est vitale pour ce continent.
Avant d’apporter les éléments de réponses à cette question, des rappels sur les motivations des émigrants sont nécessaires.
 

3) Qu’est ce qui motive l’individu à émigrer?

 

Il y a plusieurs raisons qui peuvent pousser le citoyen d’un pays africain à émigrer; elles peuvent être :
• Professionnelles (travail ou études, par exemples);
• Politiques ou sécuritaires; c’est le cas notamment des réfugiés ou des exilés politiques;
• Économiques quand les candidats au départ cherchent à améliorer leur niveau de vie;
• Personnelles lorsque les personnes cherchent à s’installer dans des pays dont ils se reconnaissent dans ses valeurs;
• Familiales pour rejoindre un conjoint ou des enfants;
• Fiscales, parfois, quand des personnes aisées visent à s’installer dans des pays adoptant un niveau d’imposition plus souple;
• Écologiques pour les personnes qui fuient les aléas d’un climat trop sévère comme la sécheresse, par exemple.
 

4) L’émigration clandestine

 

Les volontés de plus en plus fortes d’émigrer associées aux lois de plus en plus restrictives concernant les entrées aux frontières ont donné naissance et contribué au développement des migrations clandestines.
L’immigration clandestine est illégale et les clandestins prennent de gros risques au péril de leur vie pour rejoindre des pays jugés plus prometteurs.
Pour arriver à leur but, les candidats à l’émigration clandestine n’hésitent pas à faire appel à des intermédiaires véreux à qui ils versent des sommes importantes pour être aidés à franchir les obstacles naturels (mers, montagnes, etc.) ou humains (police des frontières), souvent dans des conditions précaires.
L’émigration subsaharienne
Les immigrants subsahariens qui n’étaient que 20.000 en 1962 sont passés à 570.000 en 2004, soit une multiplication par 27 en 42 ans. Mais ces statistiques ne reflètent pas la réalité car ils ne prennent pas en compte les chiffres de l’immigration clandestine ainsi que les personnes de la seconde génération nées dans les pays d’accueil. Abbas Bendali, économètre, en partant des statistiques de l’INED et de l’INSEE, estime à 1.080.000, le nombre de noirs africains et à 757.000, les originaires des DOM(TOM), soit concrètement 2 millions de noirs présents en métropole, en 2004.
 

5) Les nouvelles destinations de l’émigration africaine

 

Confrontés de plus en plus à des lois migratoires restrictives, les africains tentent désormais leur chance en Amérique du Nord, notamment au Canada.
Contrairement à l’Europe, l’immigration au Canada, est basée sur une sélection par les qualifications et les compétences; ce qui laisse entrevoir une fuite de cerveaux dans un continent où les défis et les enjeux du développement sont, de plus en plus, vitaux. C’est pourquoi, le prix à payer pour cette émigration choisie est lourd pour les pays africains.
Mais le pire, c’est que l’intégration de ces immigrants, d’origine africaine, est souvent loin d’être une réussite.
En 2005, le monde compte 200 millions de migrants, soit 3% de la population de la planète. Plus de la moitié des migrants sont concentrés dans 15 pays d’accueil, notamment aux États-Unis, avec ses 35 millions de migrants.
En 2004, les immigrants africains, officiellement recensés dans les pays de l’OCDE, atteignent 7.2 millions avec 3.8 de Nord-africains et 3.4 millions de Subsahariens. C’est l’Amérique du Nord qui accueille le plus d’immigrants africains, avec 1.2 millions de personnes. Cette immigration reste modeste relativement à celle du Mexique, avec 8 millions d’immigrants.
L’émigration Africaine vers les pays riches d’Occident présente quelques avantages et pas mal d’inconvénients qui rendent difficile la réponse à la question : «l’émigration est-elle une opportunité ou une menace pour l’Afrique?».
 

6) Les inconvénients de l’émigration africaine

 

Les restrictions de plus en plus sévères aux frontières des pays riches poussant de nombreux jeunes africains, hommes et femmes, à risquer leur vie à la recherche d’une vie meilleure. Aujourd’hui, cette immigration illégale constitue un grand problème non seulement pour le pays d’accueil mais aussi et surtout pour les pays africains qui sont encore plus fragilisés. Les immigrants africains ont de grandes difficultés à s’intégrer dans les sociétés d’accueil.
Ils sont les premiers à être touchés par le chômage et le sous-emploi. Ils souffrent directement ou indirectement de préjugés, de discrimination et de marginalisation. Leurs enfants ont des difficultés scolaires. Ils sont sous-représentés dans la vie politique ou sociale.
Les pays africains, rongés par les conflits, les écarts importants de revenus et les changements environnementaux (comme la sécheresse), se vident non seulement de sa force vive (une partie de sa jeunesse) mais aussi d’une grande partie de son élite (médecins, ingénieurs, avocats, …).
 

7) Les avantages de l’émigration africaine

 

On estime que l’Afrique compte 19 millions de migrants aujourd’hui. Ce qui représente 9% de la population immigrante mondiale en 2010 (Département des Affaires Économiques et Sociales des Nations Unies). Il est probable que ce chiffre soit plus élevé car les données concernant l’immigration illégale ne sont pas maîtrisées. Cette population migrante constitue une importante diaspora qui peut contribuer au développement de l’Afrique si elle est mobilisée. La mobilisation de cette diaspora et sa contribution au développement constituent aujourd’hui un grand défi pour l’Afrique. Pour le relever, l’Afrique doit réactualiser ses plans de développement en y insérant obligatoirement les actions suivantes :
• La lutte contre la pauvreté;
• Création d’une institution chargée de la migration et du développement
• Mettre à profit les compétences des organisations internationales comme l’OIM, le PNUD et l’OIT
• Diffuser des informations sur les possibilités d’investissement
• Lutter contre la corruption
• Instaurer la primauté du droit
• Faire participer les expatriés à des projets de Co-développement.
Comme on peut le constater sur la base de la situation actuelle, l’émigration constitue plus une menace pour l’Afrique; cependant le grand défi de ce continent, aujourd’hui, c’est d’en faire une opportunité en mobilisant sa diaspora pour l’impliquer dans son développement.

Auteur : 
Radouane Bnou‐nouçair
Au fil de l'actualité
+Récent
+Lus
Actualité
Le: 19/12/2018
13 Visites
Culture
Le: 15/10/2018
147 Visites
Maroc
Le: 02/08/2018
376 Visites
Maroc
Le: 29/05/2018
435 Visites
Culture
Le: 23/04/2018
514 Visites
Québec
Le: 26/03/2018
631 Visites
Maroc
Le: 10/03/2018
644 Visites
Québec
Le: 03/01/2018
872 Visites
Québec
Le: 23/12/2017
22,725 Visites
Maroc
Le: 14/11/2017
810 Visites
Maroc
Le: 09/09/2017
1 Visite
Québec
Le: 19/07/2017
1 Visite
Culture
Le: 09/05/2017
47,230 Visites
Culture
Le: 07/05/2017
2,505 Visites
La chronique de RBN
Le: 25/04/2017
1 Visite
Culture
Le: 26/03/2017
1 Visite
Maroc
Le: 08/01/2017
3,578 Visites
Maroc
Le: 21/11/2016
2,391 Visites
Culture
Le: 03/07/2016
2,485 Visites
Culture
Le: 23/06/2016
2,586 Visites
Culture
Le: 09/05/2017
47,230 Visites
Québec
Le: 23/12/2017
22,725 Visites
Maroc
Le: 16/07/2014
9,613 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
8,999 Visites
La chronique de RBN
Le: 01/02/2013
8,989 Visites
Maroc
Le: 11/10/2015
8,319 Visites
Maroc
Le: 04/04/2014
8,254 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
8,100 Visites
Québec
Le: 11/03/2013
7,517 Visites
Maroc
Le: 23/09/2012
7,168 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
6,876 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
6,556 Visites
Culture
Le: 02/07/2013
6,496 Visites
Culture
Le: 04/11/2014
6,310 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
6,158 Visites
Maroc
Le: 17/07/2015
5,955 Visites
Sport
Le: 04/12/2013
5,821 Visites
Sport
Le: 11/12/2011
5,490 Visites
Culture
Le: 09/12/2012
5,275 Visites
Maroc
Le: 26/11/2012
5,140 Visites
Maroc
Le: 26/01/2013
5,064 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
5,001 Visites
Culture
Le: 03/05/2013
4,937 Visites
Actualité
Le: 27/11/2012
4,730 Visites
Maroc
Le: 04/03/2015
4,677 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
4,672 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
4,450 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
4,297 Visites
Québec
Le: 16/01/2013
4,265 Visites
Sport
Le: 11/01/2016
3,919 Visites
Sport
Le: 26/02/2012
3,722 Visites
Culture
Le: 20/11/2015
3,608 Visites
Maroc
Le: 08/01/2017
3,578 Visites
Sport
Le: 07/05/2014
3,501 Visites
Maroc
Le: 10/03/2013
3,408 Visites
Culture
Le: 09/07/2014
3,402 Visites
Québec
Le: 28/02/2014
3,333 Visites
Québec
Le: 28/10/2014
3,330 Visites
Culture
Le: 23/09/2014
3,281 Visites
Newsletter
Question du Jour

Pensez-vous que la 3ème guerre mondiale, c'est pour bientôt?

C'est une vue de l'esprit
12% (84 votes)
Oui
18% (128 votes)
Non
70% (485 votes)
Votes totaux : 697

Pages




Copyright © 2012 Maroc-Québec. All rights reserved.